Après trois saisons complètes en F1, Sébastien rejoins l’équipe Red Bull Racing, Championne du Monde en titre, en tant que 3epilote, aux côtés des titulaires Sebastian Vettel et Mark Webber. En parallèle, il disputera les 24 Heures du Mans avec la TOYOTA TS030 HYBRID

En 2010, Sébastien entame à nouveau la saison avec la Scuderia Toro Rosso. Au volant de la STR5, à moteur Ferrari, il veut profiter de l’expérience acquise au cours de la première année en F1 pour marquer davantage de points. A l’issue des 19 grand prix, il y parvient malgré plusieurs problèmes mécaniques dont il est victime. Comme l’année précédente, il score à quatre reprises : à Monaco, au Canada, au Grand Prix d’Europe sur le circuit urbain de Valencia et au Japon. C’est sur le circuit Gilles Villeneuve, à Montréal, qu’il obtient son meilleur résultat : 8e, après avoir mené la course durant un tour. Il fini l’année au 16e rang avec huit unités, soit trois de plus que son coéquipier.

 

Le pilote suisse rempile pour une troisième saison consécutive avec Toro Rosso. 2011 débute bien puisqu’il signe le 10e chrono des qualifications lors du premier grand prix, en Australie. Il confirme en course, terminant à une belle huitième place. En sixième ligne en Malaisie, Sébastien réalise une nouvelle qualification convaincante en Chine, avec le 9e temps. Il renoue avec les points en Turquie, terminant 9e. Il connaîtra à cinq autres reprises les honneurs du Top Ten : à Monaco, de nouveau, au Canada, mais aussi en Hongrie, Italie et Corée. Budapest restera comme l’une des prestations les plus marquantes de Sébastien en 2011 : parti 23e, il remonte jusqu’à la 8e place ! Ces résultats lui permettent de finir 15e du championnat, avec 15 points.

 

2012 marque une nouvelle étape dans la carrière de Sébastien Buemi. Après trois saisons complètes en F1, il rejointe l’équipe Red Bull Racing, Championne du Monde en titre, en tant que 3e pilote, aux côtés des titulaires Sebastian Vettel et Mark Webber. Présent sur toutes les courses, participant aux séances de développement dans le simulateur du team autrichien, il intègre ainsi une écurie référence. En parallèle, il découvre l’Endurance : pilote officiel TOYOTA Racing, il disputera les 24 Heures du Mans avec la TOYOTA TS030 HYBRID.

 

 

+

Sponsors

Bienvenue!

 

 

+

Derniers résultats

pending

Dernier tweet

  •  

+

Shop

Casquettes "Speed Sébastien" par Warson motors, cliquez ici

 

+